S’assurer en voyage ?

Pourquoi s’assurer ?

Lors de mon premier vrai voyage, je suis partie seule en Australie. C’est aussi à ce moment là que j’ai souscrit à ma première assurance « voyage ». Et, c’était la meilleure chose que j’ai jamais faite !

Pour la petite histoire, lors de mes deux ans en Australie, j’ai fini deux fois à l’hôpital et j’ai fait plusieurs allers-retours chez le médecin. Pour vous donner une petite idée :

  • Une consultation chez un généraliste revenait à environ AU$ 90 (je suppose que cela a du augmenter depuis.. :/ ),
  • L’ouverture d’un dossier aux urgences de l’hôpital St Vincent à Sydney pouvait aller jusqu’à AU$ 500.

Pour mes deux séjours à l’hôpital, l’assurance que j’avais souscrit à l’époque a tout pris en charge (il y en avait pour plus de AU$ 6000 en tout !!!). Je n’avais donc pas à me préoccuper du côté financier. Et honnêtement, c’était un réel soulagement. Sans l’assurance, je ne sais pas comment j’aurai fait…

Si vous voyagez dans un pays comme l’Australie, il faut que vous gardiez à l’esprit que vous ne bénéficiez pas de la couverture sociale de votre pays d’origine (de la sécurité sociale si vous êtes français). Du coup, si vous avez des problèmes de santé, vous n’êtes pas couvert et cela peut vous revenir très cher (très très très cher…). Si vous vous posez la question, n’hésitez plus, et souscrivez votre assurance au plus vite. Et comme on dit, il vaut mieux prévenir que guérir ! 😉

Je ne vous dis pas ça pour promouvoir une assurance mais c’est un véritable conseil que je vous donne pour voyager l’esprit tranquille. Et je parle en connaissance de cause. 😉

Quelle assurance choisir ?

Vous souhaitez prendre une assurance mais vous ne savez pas par où commencer ? Il peut être compliqué de choisir celle qui vous convient le plus. Il y a pas mal de concurrence sur ce marché. Je vais vous faire part des différentes assurances que j’ai pu utilisé, ça pourra sûrement vous aider. 😉

SafetyWing

Il s’agit là de mon test le plus récent. Je l’ai prise pour mon voyage au Cap Vert. Il s’agit d’une assurance parfaitement adaptée à une vie nomade. La souscription se fait en quelques minutes sur leur site.

J’ai adoré le côté facile d’utilisation et la possibilité de modifier la durée à n’importe quel moment. Je n’ai pas eu de problèmes de santé lors de ce voyage, je ne peux donc pas vous en dire plus à ce sujet mais cette compagnie d’assurance est très bien notée. De mon côté, je pense la réutiliser lors de mon prochain séjour à l’étranger. Je pourrais vous en dire plus à ce moment-là. 😉

Chapka assurances

J’avais souscrit cette assurance dans le cadre de mon PVT pour le Canada. Avant mon arrivée sur le sol canadien, j’avais du coup souscrit à 2 ans d’assurance pour m’assurer de pouvoir entrer sur le territoire canadien et bénéficier des 2 ans de visa.

Malheureusement, je ne suis restée que 2 semaines au Canada. Pour certaines raisons (un article à ce sujet est en cours de rédaction), je n’y suis pas retournée et j’ai demandé l’annulation de mon assurance. A titre exceptionnel, j’ai pu bénéficier du remboursement d’une partie de ce que j’avais payé.

La souscription se fait assez facilement et rapidement via leur site mais n’est pas aussi fluide que celle de SafetyWing. Certains amis rencontrés en Australie avaient souscrits à Chapka Assurances pour leur PVT et je n’ai pas eu de mauvais retours à ce sujet.

AFSE – MSH International

Il s’agit là de l’assurance que j’ai le plus utilisé. J’avais souscrit à l’AFSE – MSH International pour mes deux années en Australie. Et je n’ai pas été déçue ! Comme je vous l’ai dit un peu avant dans cet article, j’ai pu tester les hôpitaux australiens mais aussi rendre visite à différents médecins généralistes. Pour chaque prestation, une prise en charge a été effectué.

Pour l’hôpital, l’assurance et ce dernier se sont mis en contact. J’avais donné les coordonnées à l’hôpital et j’avais prévenu l’assurance que j’étais hospitalisée, de manière à ce que je n’ai aucun frais à avancer.

Pour les rendez-vous médicaux et les médicaments, il me suffisait de transmettre les factures à l’assurance. J’avançais donc les frais mais j’étais remboursée dès que l’AFSE – MSH International réceptionnait mes factures.

L’envoi des factures était le seul bémol : il fallait les envoyer à Singapour. Je pouvais les transmettre de façon électronique pour ouvrir le dossier de remboursement mais ce dernier n’était effectif qu’à réception de la facture papier par l’assurance.

Et vous, quelles assurances utilisez-vous pendant vos voyages ? Quelle a été votre expérience ?

Publicités

Categories: Autour du globe

2 replies »

Laisser un commentaire