Sur la route entre Playa Maderas et Samara

Dans la soirée du 13 au 14 mai, un orage a éclaté au loin avant de se rapprocher de là où l’on était jusqu’à ce qu’il pleuve à torrents ! Il a tellement plu et l’orage était tellement fort que nous avons été privé d’électricité. Et qui dit plus d’électricité dit aussi plus de wifi. Bien entendu, on avait besoin de la wifi pour planifier notre périple vers le Costa Rica. Et quel périple !

On a commencé par manquer notre shuttle. Après, une fois que nous avons réussi à rejoindre San Juan Del Sur, il a fallu trouver un moyen de transport (mais pas trop chère, backpacker life oblige…) pour rejoindre la frontière entre le Nicaragua et le Costa Rica sans avoir à passer par Rivas (les protestations avaient empiré, il faut donc éviter les grands axes au maximum –raison pour laquelle il faut que l’on parte du Nicaragua au plus vite).

Une fois le moyen de transport trouvé pour aller jusqu’à la frontière, il a fallu la traverser avant de reprendre un bus puis un autre bus et encore un bus. Le voyage nous a paru vraiment interminable…

Bien sûr, nos péripéties ne se sont pas arrêtées là. Une fois arrivés à Samara, notre destination finale, il a fallu trouver l’auberge où Luca, un ami à nous, travaillait. Malheureusement, une fois arrivée, on nous a dit que la réception était fermée depuis 21 heures !! Il a donc fallu trouver une autre auberge.. tout ça sans avoir eu de véritable repas depuis un très long moment…

Une fois l’auberge trouvée, il a fallu trouver à manger et bien entendu tout était quasiment fermé ! Une fois notre « repas »fini, on s’est tous couchés pour un repos plus que mérité. 😉

Publicités

Laisser un commentaire